Candide ou L'optimisme

conte philosophique

Note moyenne de 7347
| 606 participations totales dont 533 critiques littéraires , 71 citations , 0 images , 2 remarques , 0 vidéo
Ha scritto il 07/09/13
Les malheurs particuliers font le bien général; de sorte que plus il y a de malheurs particuliers et plus tout est bien.
Un libro che garberebbe a Céline.
E che dunque garba anche a me.
  • Rispondi
Ha scritto il 20/02/12
"Je voulus cent fois me tuer, mais j’aimais encore la vie. Cette faiblesse ridicule est peut-être un de nos penchants les plus funestes; car y a t-il rien de plus sot que de vouloir porter continuellement un fardeau qu’on veut toujours jeter ..." Continua...
  • Rispondi
Ha scritto il 17/08/10
Honnêtement, si le livre ne m'aurait pas été expliqué, je crois que je ne l'aurais pas autant apprecié. Le truc, dans ce livre, c'est que chaque événement dans ce livre critique un événement qui s'est réellement passé et chaque personnage ..." Continua...
  • Rispondi
Ha scritto il 30/06/10
Je l'ai lu par obligation lorsque je passais le bac. J'ai bien aimé... Autant que possible lorsqu'on vous impose un livre, à 17 ans, dans le cadre d'un examen...
  • Rispondi
Ha scritto il 21/06/10
Il faut cultiver notre jardin
Con questo breve récit, Voltaire mette a frutto tutte le sue capacità e la sua acerrima ironia per "illuminare" (da buon illuminista qual era) le menti dei lettori. Un'opera straordinaria, grandiosa sotto ogni punto di vista. "...et Martin conclut ..." Continua...
  • Rispondi

Ha scritto il Jun 30, 2013, 20:01
Car y-a-t-il rien de plus sot de vouloir porter continuellement un fardeau qu'on peut toujours jeter par terre? d'avoir son être en horreur, et de tenir à son être? enfin de caresser le serpent qui nous dévore, jusqu'à ce qu'il nous ait mangé le cœr?
Pag. 51
  • Rispondi
Ha scritto il Jun 30, 2013, 20:00
Candide, épouvanté, interdit, éperdu, tout sanglant, tout palpitant, se disait à lui-même: "Si c'est ici le meilleur des mondes possibles, que sont donc les autres?"
Pag. 35
  • Rispondi
Ha scritto il Feb 17, 2011, 07:42
L’homme n’est pas né pour le repos. Travaillons sans raisonner – dit Martin – c’est le seul moyen de rendre la vie supportable
Pag. 153
  • Rispondi
Ha scritto il Feb 17, 2011, 07:41
Cela est bien, dit Candide, mais il faut cultiver notre jardin.
Pag. 154
  • Rispondi
Ha scritto il Feb 17, 2011, 07:41
Dans toute notre Italie, on n’écrit que ce qu’on ne pense pas ; ceux qui habitent la patrie des Césars et des Antonins n’osent avoir une idée sans la permission d’un jacobin. Je serais content de la liberté qui inspire les génies ... Continua...
Pag. 131
  • Rispondi

- TIPS -
Nessun elemento trovato
Aggiungi per primo una immagine!

- TIPS -
Nessun elemento trovato
Aggiungi per primo una nota!

- TIPS -
Nessun elemento trovato
Aggiungi per primo un video!

Lorem Ipsum Color sit Amet
di Nome Autore
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur Suspendisse varius consequat feugiat.
Scheda libro
Aggiungi