Ha scritto il 23/04/13
Une écriture qui flots légere sur l'eau...
Une écriture qui flots légere sur l'eau, comme le fleuve Mekong, qui accompagne la fille pour tout son voyage dans la vie. Magnifique, essentielle, élégante. Marguerite Duras c'est celle que J'adore plus!
Ha scritto il 21/12/11
Magnifique et incontournable! "Elle le reconnaît tout de suite. « Il lui avait dit que c’était comme avant, qu’il l’aimait encore, qu’il ne pourrait jamais cesser de l’aimer, qu’il l’aimerait jusqu’à sa mort. »"
Ha scritto il 15/05/10
Tout ce que je peux en dire, c'est que je ne suis pas tout à fait convaincue... Et pourtant, La maladie de la mort, de Duras, m'avait totalement éblouie! Comme quoi ce n'est pas toujours le canon qui nous fait vibrer...
Ha scritto il 14/05/09
Une très jolie écriture.
L'historie, triste, et bien racontée.
  • 1 mi piace
Ha scritto il 26/05/07
- Je vous aime.
Le Chinois se cache le visage, foudroyé par la souveraine banalité des mots dits par l'enfant.
  • 1 commento

- TIPS -
Nessun elemento trovato
Aggiungi per primo una citazione!

- TIPS -
Nessun elemento trovato
Aggiungi per primo una immagine!

- TIPS -
Nessun elemento trovato
Aggiungi per primo una nota!

- TIPS -
Nessun elemento trovato
Aggiungi per primo un video!

Lorem Ipsum Color sit Amet
di Nome Autore
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur Suspendisse varius consequat feugiat.
Scheda libro
Aggiungi